Lycée de l'Image et du Son d'Angoulême

La parole théâtrale peut-elle révéler et réparer les traumatismes, immenses ou infimes, de l’enfance ? Grandir ou mourir, est-ce voyager autrement ? Et réciproquement . Dans la suite de leur travail choral sur Pacamambo de Wadji Mouawad, les terminales en option facultative présentent leurs projets personnels d’auditions, préparées dans le cadre d’un stage avec Clément Bertani . Sous le signe du voyage imaginaire, leur parcours dans les écritures contemporaines, entre humour noir et tragédie, confronte l’enfance – ses jeux et ses rites de passage – à la violence du réel

L'affiche

Comments are closed.