Lycée de l'Image et du Son d'Angoulême

L’épreuve du « Grand oral » a été conçue pour permettre au candidat de montrer sa capacité à prendre la parole en public de façon claire et convaincante. Elle lui permettra aussi d’utiliser les connaissances liées à ses spécialités pour démontrer ses capacités argumentatives et la maturité de son projet de poursuite d’études, voire professionnel.

Épreuve orale
Durée : 20 minutes
Préparation : 20 minutes
Coefficient : 10 voie générale

L’épreuve est notée sur 20 points.
Le jury valorise la solidité des connaissances du candidat, sa capacité à argumenter et à relier les savoirs, son esprit critique, la précision de son expression, la clarté de son propos, son engagement dans sa parole, sa force de conviction


Format et déroulement de l’épreuve

e Grand oral dure 20 minutes avec 20 minutes de préparation.

Le candidat présente au jury deux questions préparées avec ses professeurs et éventuellement avec d’autres élèves, qui portent sur ses deux spécialités, soit prises isolément, soit abordées de manière transversale en voie générale. Pour la voie technologique, ces questions s’appuient sur l’enseignement de spécialité pour lequel le programme prévoit la réalisation d’une étude approfondie. Cette étude approfondie correspond, dans certaines séries, au projet réalisé pendant l’année. 

Le jury choisit une de ces deux questions. Le candidat a ensuite 20 minutes de préparation pour mettre en ordre ses idées et créer s’il le souhaite un support (qui ne sera pas évalué) à donner au jury.

L’épreuve se déroule en 3 temps.

Pendant 5 minutes, le candidat présente la question choisie et y répond. Le jury évalue son argumentation et ses qualités de présentation. Pendant son exposé, sauf aménagements pour les candidats à besoins spécifiques, le candidat est débout. Il peut disposer des notes qu’il a prises pendant les 20 minutes de préparation.

Ensuite, pendant 10 minutes, le jury échange avec le candidat et évalue la solidité de ses connaissances et ses compétences argumentatives. Ce temps d’échange permet à l’élève de mettre en valeur ses connaissances, liées au programme de la spécialité suivie en classes de première et de terminale, sur laquelle repose la question présentée pendant la première partie de l’épreuve (ou sur les deux spécialités suivies en classes de première et de terminale lorsque la question présentée pendant la première partie de l’épreuve était une question transversale).

Les 5 dernières minutes d’échanges avec le jury portent sur le projet d’orientation du candidat. Le candidat montre que la question traitée a participé à la maturation de son projet de poursuite d’études, et même pour son projet professionnel.

Comments are closed.

Article précédent
«