Lycée de l'Image et du Son d'Angoulême

FAQ sur le DNMADE

8 mars 2021

Qu’est-ce qu’un DNMADE ?

Depuis 2018, la Mànaa, les BTS en arts appliqués et Diplômes des métiers d’art ont été remplacés par un diplôme unique, le DNMADe (Diplôme National des Métiers d’art et du Design). Le DN MADE est un cycle de formation en 3 ans, délivrant un diplôme national valant grade de Licence. Ce diplôme permet d’envisager une continuité vers une formation de niveau Master, ou une intégration en milieu professionnel.

En 3 ans, le cursus prévoit une spécialisation progressive et une individualisation du parcours.

Quels sont les attendus pour postuler en DNMADE illustration et micro-édition ?

Disposer d’un bon niveau de culture générale et d’une ouverture à la culture des arts, des sciences et des techniques ; Un goût prononcé pour la pratique du dessin ou autres moyens d’expression liés à l’image ; Témoigner d’un intérêt pour la création appliquée dans ses différents aspects artistiques, technologiques, sociétaux et environnementaux ; un intérêt pour le livre, pour l’édition, la presse, etc. ; Savoir mobiliser des compétences en matière d’expression orale, écrite et/ou graphique pour argumenter et communiquer ses idées ; Faire preuve de motivation, de curiosité, de qualité d’écoute, de questionnement et d’esprit critique ; Faire preuve de facultés d’adaptation et d’organisation ; Pouvoir travailler de façon autonome, en équipe et organiser son travail ; Être intéressé tant par les techniques et outils traditionnels (estampe, gravure, reliure, papier, etc.) que les outils numériques ; Témoigner d’un sens du partage et du travail collaboratif ; de l’engagement, de la présence et de la régularité  ;

L’illustration et la microédition c’est quoi ?

L’illustration comprend le dessin sur papier, sur support numérique, le dessin vectoriel, la peinture, la photographie, le collage, le dessin sur un objet ou un espace (que ce soit éphémère ou pérenne), tous types d’images répondant à une commande ou libre. L’illustration induit aussi le rapport texte-image, la lettre (manuscrite ou typographique) Et l’image seule (muette) Elle se rattache le plus souvent à l’imprimé et au multiple et permet de raconter, communiquer ou informer.

La microédition comprend toutes techniques d’impression visant à la création du livre ou de l’imprimé (sur papier ou autres supports). Elle induit ainsi le papier (artisanal ou non), les techniques de l’estampe traditionnelle  (gravure, lithographie, sérigraphie, etc.) et de l’impression (numérique, risographie, letter press, etc.) le façonnage (reliure, conception du livre) et ce dans des séries limitées ou des pièces uniques. Le terme renvoie aussi à une scène artistique utilisant les moyens précités et touchant un public restreint (par le fanzine, le graphzine, le livre d’artiste ou l’auto-édition).

La microédition est donc inscrite entre tradition et modernité, artisanat manuel et conception assisté par ordinateur (le numérique permettant et facilitant la série limitée et la pièce unique).

Dois-je savoir dessiner ?

Le dessin est un mode de communication puissant mais ne vise pas systématiquement la perfection formelle ou la ressemblance sinon l’efficacité et la lisibilité, ainsi que la sensibilité. Notre formation apportera aux étudiants les moyens d’améliorer ces paramètres. Pour que la formation puisse être bénéfique il advient que l’étudiant ait une pratique intense et régulière du dessin. L’essentiel n’est pas de « savoir dessiner » mais surtout « d’aimer dessiner ». Évidemment, des bases en représentation (dessin d’observation, croquis) sont un très bon préalable mais peuvent être remplacées ou accompagnées d’un bon sens graphique (une solide culture visuelle et une capacité à comprendre des logiques de composition, une sensibilité à la forme, la couleur, au livre et à l’imprimé).

Quelles pièces mettre dans le dossier personnel ?

Le dossier doit être un reflet de votre pratique actuelle ou de vos intérêts pour l’image et l’illustration. Pas un book professionnel montrant des produits finis mais un état des lieux de vos centres d’intérêts, de votre culture visuelle et artistique et de votre pratique (scolaire, extra-scolaire ou autodidacte). Le choix de ces pièces est à relier et orienter avec la nature de notre formation : le dessin, le papier, l’imprimé, le livre.

Qui peut postuler en DNMADE ?

Le DNMADE est accessible à tout titulaire d’un baccalauréat : bac professionnel (Baccalauréat professionnel artisanat et métiers d’art), bac général, bac technologique (STD2A), ainsi que d’un Brevet des Métiers d’Art.

Comment postuler ?

Du 20 janvier au 11 mars vous devez vous inscrire et formuler vos vœux sur la plateforme nationale, Parcoursup.

Quels sont vos critères de sélection ?

L’ensemble de votre dossier sera étudié par les professeurs enseignant dans cette mention : vos bulletins de 1ère et de Terminale, la fiche avenir complétée par votre établissement avec soin. La commission sera particulièrement attentive au contenu du projet de formation motivé.

un ensemble homogène (pas de trop grands écarts dans les différentes moyennes ) les commentaires sur l’attitude, l’engagement, l’assiduité les commentaires dans les matières artistiques (histoire de l’art, arts plastiques, dessin, atelier ou pratiques professionnelles liés à l’image) Un dossier artistique vous sera demandé dans lequel vous proposerez des éléments visuels permettant à la commission de comprendre votre appétence à la formation souhaitée.

Combien y a t-il de candidats pour combien de places ?

L’an dernier il y a eu 800 candidats pour 12 places en 1ère année, soit une place pour 67 candidatures.

Quelles poursuites d’études ?

Après un premier cycle, le titulaire du DNMADe peut poursuivre ses études en s’orientant vers :

un DSAA « Design » ;

les Écoles supérieures d’art du Ministère de la Culture (Beaux-Arts ou Arts décoratifs) ; les écoles d’art spécialisées en France ou à l’étranger ; les filières universitaires.

Quels sont les débouchés professionnels du DNMADE illustration et micro-édition ?

Le titulaire du DNMADE Illustration et micro-édition peut exercer une activité professionnelle en tant qu’illustrateur, auteur, animateur d’atelier de dessin, designer graphique, dans différents secteurs : édition, presse, communication, publicité… (et si vous trouvez cela important on peut ajouter 🙂 Il peut être salarié ou indépendant.

N’hésitez pas à visiter le site national des formations en design et métiers d’art : https://designetmetiersdart.fr/=

Comments are closed.